« »

Retour sur le projet du Lycée

Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être : dès octobre 2019, Gaëtan Mazaloubeaud, de l’agence Design Tout Terrain, a entamé avec les lycéens et personnels volontaires une réflexion sur l’utilisation des espaces partagés au lycée. La réflexion sur le reste des espaces, notamment l’aménagement des salles de classes, a été menée en collaboration avec Vincent Faillet qui était intervenu lors de la journée pédagogique de novembre 2019.

Même si on a vu le bâtiment s’élever sous nos yeux, il reste un peu difficile de s’imaginer à quoi vont ressembler les espaces. Avant de rentrer dans les détails, voici donc, de façon très stylisée, un plan l’aménagement du dernier étage et de la terrasse. Pour arriver à ce dessin, il a bien sûr fallu de nombreux mois et beaucoup d’énergie !

Gaëtan Mazaloubeaud travaille toujours sous la forme d’un projet collaboratif. Ainsi, dès octobre 2019, plusieurs visites du lycée actuel ont eu lieu avec des panels différents afin de croiser les regards à la fois des lycéens et des adultes. Puis est venu le temps des ateliers « chamboule-tout » et « scénarii d’usages » où les élèves ont pu travailler concrètement sur les premières propositions faites par Gaëtan et bien sûr, ajouter leurs propres propositions.

L’idée était aussi de conserver un maximum de fluidité entre les différents espaces intérieurs et extérieurs tout en respectant un triple impératif : disposer d’espaces à la fois fonctionnels, conviviaux et adaptés aux différents usages.

Différents agencements et mobiliers ont été retenus, certains ont été imaginés sur mesure, d’autres sont encore en cours de validation technique.

On trouve notamment un comptoir « façon Mc Do » le long des fenêtres pour travailler tourné vers l’extérieur, des bains de soleil pour la terrasse, beaucoup d’éléments en bois, et le « mur à poufs habité ». Il s’agit en fait d’une cloison mobile dans laquelle les élèves peuvent s’installer ou bien venir récupérer des poufs à placer là où ils en ont besoin, les cases vides permettent de poser des affaires. Quand les poufs sont rangés, ils ont un rôle d’amortisseurs acoustiques.

La fabrication des éléments non disponibles sur catalogue a été confiée au lycée professionnel CECAM de St Jeoire en Faucigny. 

Laura Dufourd, CPE Lycée, a récupéré sur le chantier du lycée ces grosses bobines qu’on appelle des tourets et qui ont été utilisées en attendant que le mobilier soit livré par le CECAM. Ce sont les élèves du BDE qui les ont poncées par roulement d’équipe par niveau selon le protocole sanitaire exigé.